Forme 13 – Invisibility cloak

Le voilà, les doigts dans le taco
de Io : pourquoi la lever tôt ?

À lui courir sur le haricot,
Zeus est encore sous son manteau !

Hippize Popuelle, Invisible oak.


28 réflexions au sujet de « Forme 13 – Invisibility cloak »

  1. Signature

    Les aryo-anthroposophes (en passant par le Bauhaus), et partant tout l’art-thérapeutique de cette école, en sont résolument restés au système des traces physiognomoniques de Lavater.

  2. En dehors d’une philosophie de l’empreinte, obsolète ou peu s’en faut aujourd’hui sinon peut-être en art, en quoi le système lavatérien ne serait-il pas une façon d’accrocher la peau d’un humain comme une autre ?

     

  3. À la petite Lili et à nos années commutatives

    Pour justifier une théorie du canular, il ne s’agirait donc plus désormais que de l’accrocher haut à son porte urinal, avec transvasement singulier au pluriel normatif et inversement, et encore, à plus d’un titre, à un chapitre en cours, ce lavatérien lieu d’antan de la littérature ?

  4. Cher Monsieur,
    Excusez mon impertinence : est-ce moi qui n’aurais pas compris vos propos, ou est-ce dû que vous eussiez manqué intentionnellement de clarté ? Des pré-requis existent-ils qui me soient étrangers… Pourriez-vous, s’il vous plaît, éclaircir votre propos. Par avance, merci.
    Cordialement,
    Jacques-Alain Pierre-Lepiat.

     

    1. À Monsieur Pierre-Lepiat

      « à un moment donné un événement évolutif (dont
      la durée doit être appréhendée)
      a fait passer l’état ancestral de papier – le livre
      à dos cousu ou collé –
      à un état dérivé : l’écran informatique »
      Bruno Zlonyk, Le logé.
       
      Je précise toutefois ma pensée : éditeur, revue ou libraire, une cimaise est également un « dos cousu ou collé ».

      1. Une colonne vertébrale ?

        À Tel-Aviv, combien de bâtiments de plus ou moins célèbres architectes sont-ils dédiés au mythe de Noé ?

         

          1. De la systématique en littérature

            Puisqu’il n’est pas une gondole, au sens marchand du terme, Antécimaise est-ce un meuble de classement, et alors qu’archive-t-il ?

             

        1. Bis.

          Dessein déçu
          entre la première et la quatrième de cou
          vert
          ure, autrement d
          it sous la dalle. Une col
          on
          ne vert
          éb
          rale,
          un à un le dix des doigts (al
          dente
          on les dit aussi phal
          anges)
          c o d’u
           m m n a
          e l n i
            e s m a
          b r l n
            a n a ï
             c h f d
            e s a n
          s e s l
           b a e s*
            l a b r
           n ç a s
          a n
          t

          bl*g
          auto
          nome
          d’éc
          lair
          aged
          sécu
          ité:

          pa
          ri
          ci
          la
          so
          rt
          ie

          1. Ang
            les d’écl
            airs déli
            cats) éga
            lement
            vers les pieds
            sans oublier c
            eux qui les re
            lient
            au bas
            sin vol c
            ampé
            sans
            aspi
            rati
            on
            sur d
            eux
            rot
            ules c
            eux lég
            ers qui
            font tir
            ets longs
            legs
            le bas
            tapis
            per
            san
            dist
            in
            gué
            lonla
            lonl
            aine
            de chaque
            côté du cou
            coup   able
            et bien sûr
            au-dessus
            de cette gé
            ogra
            phie
            aérien
            ne de
            l’o
            méga

            MO
            gra
            phi
            que
            pa
            nn
            eau
            d’ét
            off
            e d’
            un
            off
            ici
            ant
            d e
            l’o
            3
            O
            pl
            ate
            un
            e o
            me
            le
            tt
            e ai
            lée

            mo*
            crati
            que
            de ch
            air –
            un o
            bjet
            pet
            it a
            xe en
            lut
            te it
            al
            ique
            que déf
            it
            on no
            te

            le lux
            e x2
            de l’œ
            uf o
            bjet
            jet
            ant
            déb
            ris
            fest
            in
            des os
            non
            qual
            ifi
            és
            un à 1
            séri
            graph
            iés –
            les Go
            belins
            π X
            elisés
            en
            RVB –
            ceux
            plats
            sou
            dés
            entre
            eux d
            u cr
            âne a
            FIN
            de
            h Url
            er (n
            a vir
            guler)
            hu
            lu
            ler
            entre
            ea
            u&a
            ir (
            su
            IT
            e
            .
            si
            aff
            in
            IT
            és

            é
            lec
            tr
            ict
            iv
            es
            à l
            a p
            r i
            s e
            d e
            t e
            r r
            e )

            * mo
            de op
            Éra
            toi
            re
            svp

    2. Pour répondre à votre question

      Parole d’objets génératrice de liens avec les espaces voisins, mon site Web est notamment un dispositif in progress (photo-poésie-sculpture) qui se défend d’adhérer, afin de ne pas surplomber son projet, à une définition : signet indiciel « à côté de la case » en effet, ce défaut de faciès lui va parfaitement au teint. Pour appeler un chat un chat, l’identité de l’entité Antécimaise n’est donc pas clôturée. Toutefois, pour assurer une visibilité souhaitable à notre travail, s’il vous apparaît que la catégorie retenue par défaut n’est pas adéquate, vous serait-il possible de préciser les procédures – disons les grands interlignes stratégiques – qui me permettraient, dans un autre champ heuristique, de basculer le contenu afin d’achalander la cimaise idoine ? À dessein, ce dispositif dont les artistes sont des personnages de fiction (et des pseudonymes qui ont émigrés dans la fiction), sous-titrons-le provisoirement : « Installation virtuelle hybride, rhizomique – on pense à Mille Plateaux – et totalement transgenrée. » Plutôt qu’au moyen d’un commentaire, pourriez-vous me répondre par courrier électronique ?

      Amicalement,
      Pascal Parent.

  5. Pas de bisbille ici

    Les amazones, au bercail ! Relisez votre Strabon, et surtout concentrez-vous.

     
    Avis d’ekphrasis

    Filet latent d’eau d’océan déssalée à l’énigmatique et jovial rictus d’un armateur né à l’écart de l’estuaire, où le ciel est tondu, égal, aride et ras sur les essarts près de l’estran, un cimetière ici marin, aux haubans tenseurs relâchés cravachant, fouaillant, cinglant contre l’aluminium des mâts creux, et leur réponse est déjà vague à contenir un dernier alinéa aligné.

  6. Hé , faudrait pas s’énerver tout à coup… Et puis, invisibilité mon œil ! Ho la la.

    Clé contre-coudée pour les reboulonner

    Une nuit avertie en vaut deux, voilà qu’elle entre chez un fleuriste pour en ressortir 1/2 heure plus tard avec en main une clé contre-coudée de 22 mm. Mais qu’en faire… Allons, de cette clé en main madame Claude n’a aucun usage, et nul souhait d’en user.
    Aussitôt cela songé qu’elle fleurit, non Madame mais la clé ; cette clé désormais toute diversifiée de fleurs des champs. Elle semble flotter dans le bonheur, madame Claude. Et réellement elle flotte : un nuage de pluie la suit, surmonté d’un splendide arc-en-ciel.
    Ce bouquet madame Claude le tend, c’est un peu son fard, et sa légendaire pâleur en est toute ravigotée.
    Alors, débordant de joie, madame Claude offre ce bouquet en se disant que d’autres en auront un égal non-usage : elle l’offre, et l’offrant le bouquet se partage en se multipliant.
    Le soir dans le village de madame Claude, après l’heure du dîner autour de chaque tablée la nuit scintille.
    Les yeux de tous les enfants ce sont des paupières appesanties de pollen, et nocturne un rayon de lune y vient butiner. Aussitôt la lune songe que cette aventure de madame Claude est un régal, et la voilà qui va porter la bonne nouvelle aux villages voisins.
    Mais au matin les enfants frottent leurs yeux, et le sable ensoleillé de leurs yeux rougis de sommeil les pique un peu. Longtemps les petits poings frottant les paupières mettent-ils à refleurir en menues mains, en petits doigts actifs.
    Dans les premières lueurs de l’aube alourdies leurs paupières s’écartent, et là cela dans leurs yeux se transforme en autant de clés contre-coudée de 22 mm.

    On dit souvent qu’un ange passe, alors que c’est un rêve… Un œil, deux yeux, dix mille yeux sont en chrome vanadium, et plus tard chacun aura sa petite automobile en LOA.

  7. Corps de l’estran

              Il parvi
    endrait à l’expl          orer
    si le tripode lui
    mouvait ––– ou lui avait
              m          û –––
              le plan          incliné ; op
    erculé,
              il lui mo
    uvrait la peau
    l’envel
    oppe et l’exuvie

    Mais bon ! So
    us          le trip
    ode blanc
    d’ailes-lu
    mière-emb
    ru          ns
              il manqu
    era de temps,
    le corps          s’avanç
    ant avec le flux
    et le ref          lux
    dans s
    on réb          us

     

  8. « eau, d’une pierre, des dents, etc.), déchirement ou écorchement entraînant un pourrissement, une déco »
    Jacques Galinier, L’Homme sans pied.

      1. Hognez, braves gens !

        Ô ! rassurez-vous, braves gens ! je ne vais pas jouer les nouveaux Joss Le Guern pour développer la farce ; et la plaisanterie, à frire, en aura tôt fini… Il est certains esprits, en effet, et Boileau l’imbuvable au premier chef, qui est actuellement de ceux qui se mortifient dans leurs cendres !

         

        1. La nuit l’estran

          Instants
          tramés          d’eurêka
          ne seront pas reconductibles

          sans pieds sans bras
          rien qu’autour

          caractérisés par la pénombre
          de son climat

           

           

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *